top of page
.
Dates : 

4 Août 2021 : Centre Social et Culturel Jean-Baptiste COROT,Garges-lès-Gonesse. 
22 septembre 2021 : Salle Rossini, Mairie Paris 9ème. 
20 novembre 2021 : Centre Social et Culturel l'Escale , Vanves 
24 novembre 2021 :Centre Socio-Culturel Ricardo Bofill , Noisy le Grand
29 décembre 2021: Centre Social et culturel du village,Garges-lès-Gonesse. 
11 mars 2022 : Maubert-Fontaine (Ardennes)
30 septembre 2022Bacque
ville-en-Caux (Normandie)
24 septembre 2022 :
Square Léon 75018 Paris 
28 septembre  2022 : Square Léon 75018 Paris
30 septembre : 202
2:  Temple de Luneray ( Normandie)
23 décembre 2022 : Centre Socio-culturel 75018 Paris 
Du 20 au 24 mars 2023: Comm
unauté de commune du Val d'Oise.

5 mai 2023 ; Centre culturel de la Goutte d'Or , 75018 Paris .
7 octobre 2023: Conter en plein air, Paris 18ème
3 novembre 2023: Centre culturel Simplon, 57018 Paris.
Monsieur A, mi-baroudeur , mi- clochard , mi - conteur va nous lire le temps d’une soirée le petit prince.

 

Depuis la pandémie , il y a maintenant 43 ans, il n'est plus possible de se déplacer à plus à 5 km autour de chez soi. Monsieur A gagne sa vie en allant dans les villes, les quartiers , les villages raconter ce qui se passe dans le monde. Mais depuis 5 ans il travaille peu, plus personne ne l'écoute vraiment. La curiosité s'effrite , ce qui est "différent " n'intéresse plus . Les adultes et les enfants dépérissent intellectuellement et lui aussi commence à s'éteindre . Il est triste de cette situation et afin d'échapper à cette indifférence ambiante , il décide de construire une maison seul dans les bois pour s'y réfugier : " Il vaut mieux être seul que mal accompagné". Il prépare donc ses affaires et décide d' emporter un pull, une chanson , un parfum et une histoire. Il tombe sur le livre du petit prince., il l'ouvre … et commence à nous conter l’histoire.

À la fin de cette lecture, il change de projet , il décide de reprendre les voyages et continuer coûte que coûte à raconter à qui veut bien l'entendre ses récits.

 

Il redémarre physiquement mais aussi mentalement car Le rayonnement de la pensée ne peut avoir lieu que dans une élévation spirituelle suscitée par la mobilité et l'action. Inversement, mourir revient à s'arrêter, se poser, être en proie… ou plutôt, être la proie consentante d'un serpent: comme l'est le petit prince en fin d'ouvrage.

 

Et vous ? Suivez-le …

Adaptation et mise en scène de Valérie Mastrangelo

Comédien-Musicien : Laurent Muzy

Forme légère :

Seul en scène 

sur tréteau ou à même le sol 

Régie musique

bottom of page